Retour sur la manifestation Anonymous du 28 janvier à Toulouse

Publié le par solidaires82

 

Logo Anonymous

Cela fait plusieurs semaines que l’on entend à nouveau parler des Anonymous dans les médias, présentés parfois comme des terroristes(1), souvent comme un mouvement qui fait peur(2). Samedi 28 janvier étaient « organisées » partout en France des manifestations pour la liberté d’expression, contre la censure en général et contre ACTA en particulier.

Les Anonymous partagent beaucoup d’idéaux avec le Parti Pirate (liberté d’expression et d’information, garantie de la neutralité des réseaux, rendre le pouvoir aux citoyens) bien que les méthodes et moyens employés ne soient pas les mêmes.

Nous avons été agréablement surpris pour plusieurs raisons:

  • par l’ajout, sur les tracts expliquant les dangers que représente ACTA, de consignes de bonne conduite rappelant la philosophie anonymous
  • par la bonne tenue de la manifestation: les forces de l’ordre ne sont pas intervenues bien que la manifestation n’ait pas été déclarée à la Préfecture
  • le mouvement a été global sur le territoire Français(3)

Anonymous n’est pas un groupe d’extrémistes mais bien la représentation d’un mécontentement citoyen. Tout citoyen peut rejoindre le mouvement pour soutenir une action particulière et s’en désolidariser aussitôt: votre professeur, votre banquière, votre boulanger, votre cousine, … Anonymous EST un groupe de citoyens, c’est ce que représente le masque: l’idée compte, pas la personne qui la soutient.

SAVE ALL THE INTERNET

Ce qu’il faut retenir de la manifestation du 28 janvier à Toulouse, c’est que le monde ne peut plus l’ignorer: les Anonymous ne peuvent être réduits au déni de service, leur masque ne peut plus être brandi pour faire peur: seuls les corrompus doivent le craindre.

C’est avec plaisir que des membres de la section locale participeront à la prochaine manifestation organisée par des anonymous à Toulouse pour manifester contre ACTA le 11 février. Pour rappel, ACTA est un traité fourre-tout offrant aux ayant-droits une panoplie disproportionnée d’outils pour lutter contre le piratage. Ces derniers ne disposent-ils pas déjà d’outils puissants ? N’a-t’on pas vu récemment la fermeture brutale d’un site, certes utilisé illégalement par beaucoup, mais pour lequel des utilisateurs payent(4) ? La façon dont des personnes non-élues ont organisé dans le secret ce traité(5) n’est-elle pas une raison de manifester pour le respect de nos droits ?

En espérant voir de nombreuses personnes – masquées ou non - le samedi 11 février pour protester et faire passer le message: NON A ACTA.

 

 Piratement, 

La section locale du Parti Pirate en Midi-Pyrénées

 

(1) Très drôle article de Matthieu Creux ici: http://www.atlantico.fr/decryptage/anonymous-al-qaida-hackers-guerre-frois-electronique-web-hadopi-pirate-matthieu-creux-273108.html

 

(2) Voir une de DirectMatin du 24 janvier « Peur sur la toile » http://www.ecrans.fr/local/cache-vignettes/L210xH282/direct_matin-e55b4.jpg qui avait pourtant fait un article informatif http://www.ecrans.fr/local/cache-vignettes/L210xH282/direct_matin-e55b4.jpg

 

(3) le Parisien: http://www.leparisien.fr/high-tech/en-images-les-anonymous-dans-la-rue-28-01-2012-1834274.php

 

(4) Le Parti Pirate de Catalogne (Pirates de Catalunya, ou PP-Cat) lance un appel à tous les utilisateurs de MegaUpload s’étant retrouvés privés de leur service: http://partipirate.org/blog/com.php?id=1434

 

(5) Traduction d’un billet de Rick Falkvinge qui explique pourquoi refuser – sans lire ACTA – la ratification de ce texte: http://www.framablog.org/index.php/post/2012/01/28/acta-pourquoi

Vidéo de la quadrature du net expliquant les dangers d’ACTA http://mediakit.laquadrature.net/embed/716?size=medium&sub=fr_FR

Publié dans mobilisations

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article