Logement : des clowns activistes entrent dans la Pref

Publié le par solidaires82

 La brigade des clowns activistes a de nouveau sévi hier. En fin de matinée, une petite dizaine de militants ont pénétré dans les locaux de la préfecture, côté délivrance des titres. Après avoir passé les contrôles de l'entrée, les neuf militants se sont déguisés en clowns pour, selon clown.jpgeux, « remercier la secrétaire générale de la préfecture d'avoir trouvé des logements aux sans-abri comme elle l'avait annoncé ». La semaine dernière plusieurs sans-abri avaient refusé de quitter le gymnase qu'ils occupaient s'ils n'avaient pas de solutions d'hébergement. La préfecture leur avait ensuite trouvé une solution pour les trois prochaines nuits. « Nous utilisons cette méthode de clowneries pour faire vivre à l'oppresseur ce qu'il ne veut pas voir dans l'abîme de sa propre folie », expliquait hier l'un des clowns. Un humour qui n'est pas du goût de tous. « Si c'était des clowns, ils étaient bien tristes. Des clowns qui font pleurer les enfants ne sont pas vraiment des clowns. C'était du grand guignol. Sans compter le temps qu'ils ont fait perdre aux utilisateurs qui attendaient », a répondu Maurice Barate, directeur de cabinet du préfet.

 

Publié le 28/02/2012 09:02 | La Dépêche du Midi

Publié dans mobilisations

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article